Le traditionnel English breakfast

Aussi appelé Full breakfast, full English ou fry-up (tout frit), le petit déjeuner complet est un incontournable de la gastronomie anglaise.

Populaire dans tous les pays anglophones, il est composé avec :

  • des œufs frits, pochés ou brouillés
  • des saucisses
  • du bacon ou lard
  • du pudding blanc ou noir (boudin) en disques
  • des champignons
  • des tomates
  • du pain toasté beurré

Accompagné par du thé ou du café.

Parfois on ajoute et cuit à coté des haricots blancs à la sauce tomate.

Tous les éléments sont frits dans la même poèle en commençant par les saucisses et le bacon pour donner la saveur puis les légumes et enfin les œufs.
Chaque région possède ses variantes ainsi en Ecosse on servira parfois du Haggis ou des tattie scone une galette de pomme de terre.

Mais cette composition est relativement récente puisqu’elle date des années 1960 avec le développement du tourisme et des Bed & Breakfast.

Au moyen-âge, on ne servait que deux repas par jour le petit déjeuner constitué de porridge, de bière (eau impropre à la consommation), de pain et parfois de viande froide dans la matinée et le souper le soir.

C’est pendant la période géorgienne et victorienne que le petit déjeuner acquis ses lettres de noblesse dans l’aristocratie. Il était de bon ton de servir alors à ses invités de nombreux mets et les tables rivalisaient d’élégantes porcelaines et d’argenterie.

L’émergence sous le règne de Victoria d’une classe de riches marchands qui copièrent le mode de vie de la Gentry, répandit la tradition d’un petit déjeuner complet. Bien vite suivit dans les classes ouvrières où le travail laborieux nécessitait un petit déjeuner copieux.

Aujourd’hui, par manque de temps et soucieux de leur équilibre alimentaire, les anglais réserve l’ English breakfast au week-end ou aux vacances. il apporte en effet 1/3 des besoins journaliers en matière grasse.
Et finalement ce sont les touristes qui perpétuent la tradition dans des hotels ou les pubs !