En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ayant pour but la réalisation de statistiques de visites. (Google Analytics, Facebook & Twitter)
Ok accepter En savoir plus
Londres Accueil
 
acebook
|
|
|
|
 Nous écrire
|
|
Adhésion en ligne
|
 Identification

Londres Accueil

Bienvenue à Londres !

 > Visiter Londres > La City

La City

19/06/2019
Image_6052
 
La city, cœur historique de Londres
La city, cœur historique de Londres
 
 
Les limites de la city suivent le tracé du mur d'enceinte de la ville romaine Londinium, et beaucoup de rues irrégulières sont d'anciennes voies romaines
 
 
La cité romaine Londinium
 
La ville fondée sous le règne de l'empereur Clauduis en 43 ap JC, a été érigée sur un lieu stratégique au bord de la Tamise. 
 
 
Les bateaux pouvaient remonter le cours grâce à la marée et c'était l'endroit le plus étroit et stable pour franchir le fleuve. Ils bâtirent un pont en bois à l'emplacement du London Bridge et installèrent les habitations sur une terrasse qui dominait légèrement la Tamise.
 
 
Des vestiges romains sont toujours visibles, comme le temple de Mithras, l'amphitéâtre, le forum ou des pans du mur d'enceinte.
 
 
En 60 la reine bretonne Boudicca pilla et incendia la ville. 
 
Après l'abandon des romains la cité prospéra avec les anglo-saxons mais subit de nombreuses invasions et des pillages par les vikings.
 
Au Moyen Age 
 
En 1066, Guillaume le Conquérant sécurisa la cité en ordonnant la construction de la Tour de Londres.
 
Mais c'est Jean sans Terre en quête de soutien qui reconnut à la city le droit de former une commune indépendante dirigée par un maire en 1215.
 
Ainsi au Moyen Age, deux villes distinctes séparées par deux artères, le Strand et Fleet Street coexistaient. Un centre commercial, la City of London à l'Est et un centre politique et royal, la City of Westminster à l'Ouest.
 
Epoque des Tudor 
 
La city devint une place commerçante et financière importante grâce au lancement du commerce international permis par la puissance de la flotte britannique.
 
Epoque des Stuart
 
Les richesses apportées par la Compagnie des Indes entrainèrent une explosion démographique au 16 ème siècle et Londres devint la plus grande ville d'Europe. La majeure partie des habitations étaient encore situées dans l'enceinte de la vieille ville et la population vivait dans des conditions insalubres.
 
En 1665, une épidémie de peste noire fit rage tuant 1 londonien sur 5.
 
 
Quelques mois après le début de l'épidémie qui sévissait toujours débuta en 1666, The Great Fire of London.
Ce grand incendie détruisit la cathédrale St Paul, 87 églises, 44 maisons de corporations et 13200 maisons !
 
 
Christopher Wren et John Evelyn furent chargés de reconstruire la city dont la cathédrale St Paul.
Mais de nombreuses familles aristocratiques préférèrent s'installer dans le West End dans le quartier St James.
 
La city devint une place financière regroupée autour de la Banque d'Angleterre créée en 1694, du Royal Exchange et de la Lloyd's of London
 
Au 18ème,  19 ème siècle
 
Ce n'est qu'au 18ème siècle que de nouveaux ponts apparurent sur la Tamise !
 
 
La population aisée continua à migrer hors de la city, mais de nombreux immigrés irlandais ou juifs s'entassèrent dans des taudis aux conditions d'hygiène abominables dépeint par Dickens dans ses romans.
 
Au 20ème et 21ème siècle
 
La city commença des travaux structurels avec les premiers égouts, le développement des transports publics et les premières lignes de métro
 
Elle paya un lourd tribu pendant le Blitz et les bombardements allemands. Churchill chaque matin se demandait si la Cathédrale St Paul était encore intacte, et elle devint le symbole de la ville qui reste toujours debout !
 
 
Après la guerre l'exode vers les faubourgs s'accentua et les bâtiments furent rachetés par des sociétés commerciales. Depuis 1970 la finance domine et la city est devenue une place boursière majeure.
 
De nos jours on assite à une course à la verticalité commencée par la construction de Gherkin, du Talkie Walky, de la râpe à fromage ou du Shard.
 
 
Les rues de la city sont envahies par les Traders en cols blancs en semaine mais désertes le week- end !
 
 
Visitez le London Museum qui retrace d'une manière remarquable toute l'histoire de la City.
 
MLB
Le fonctionnement de la City
La City, une ville dans la ville
 
 
L'enclave historique de 3 Km2, possède sa propre administration, sa propre police .
Ce statut communal date de Jean sans Terre et en 1319, Edouard II signe une charte consacrant l'autonomie de la cité et le rôle important des guildes.
 
 
Depuis, l'organisation municipale comprend un Lord Mayor élu annuellement et 25 échevins - aldermen - élus à vie à raison d'un par Ward - quartier - et 150 conseillers constituant le Court of common Council, élus annuellement qui représentent les 110 vénérables compagnies.
 
Cannaletto: Lord Mayor Show
 
L'élection annuel du Lord Mayor à lieu le 29 septembre à Guildhall.
Le deuxième samedi de novembre, il reçoit l'agrément du souverain britannique au cours d'une journée de festivité, le lord's Mayor Show.
 
 
Logé à Mansion House, il possède de réels pouvoirs pour gérer écoles, voirie, marchés ou police et justice de la city, mais sa fonction est aussi représentative avec la défense des intérêts commerciaux et financiers dans le monde.
 
 
Il peut aussi octroyer au souverain britannique la permission ou non de pénétrer dans sa juridiction !
 
 
Les limites de la city correspondent à l'ancien mur d'enceinte de la ville romaine Londinium et sont actuellement marquées par des stèles portant un dragon.
 
 
Le drapeau de la City représente la croix de St George agréméntée d'une épée rouge.
Les armoiries de 1351 forment un blason d'argent à croix rouge de St George flanqué de deux dragons et de la devise  Domine dirige nos (Seigneur gardez nous).
 
 
MLB
Le temple de Mithras à Walbrook
London Mithraeum
 
Il a été découvert après-guerre en 1954, lors des fouilles pour la reconstruction du bâtiment Bloomberg.
 
 
Il fut identifié comme le temple de Mithras car on a trouvé la tête d’un jeune dieu reconnaissable à son bonnet phrygien.
 
 
Le culte de Mithras reste assez mystérieux, il était réservé aux hommes qui accomplissaient des sacrifices d’animaux et des rituels à la lumière de torches. Il est souvent représenté tuant un taureau.
 
 
Le temple à d’abord été exposé près de Victoria, et en 2014 London Mithraeum Bloomberg Space a permis de reconstruire le temple au plus près de son lieu original.
 
 
L’entrée gratuite, au 12 Walbrook, nécessite au préalable une réservation sur internet.
 
On pénètre dans une salle d’exposition qui présente une partie des nombreux artéfacts trouvés sur le site. Les conditions de conservation exceptionnelle dans la boue de bijoux, chaussures en cuir, bois, broches ou poteries ont transformé la compréhension de la fondation de la ville.
 
 
Chaque objet raconte une histoire que l’on peut découvrir à l’aide d’une tablette interactive.
 
 
Puis une rampe permet d’accéder à l’heure fixée, au temple lui-même situé à 7m de profondeur. Une reconstitution lumineuse et sonore d’un quart d’heure retrace une cérémonie et rend la découverte des ruines attrayante.
 
 
Le temple daté de l’an 240, de forme rectangulaire est constitué d’une nef centrale où avait lieu le rituel et de deux ailes latérales séparées par 7 colonnes où se tenaient les disciples.
 
 
 
La visite est possible du mardi au samedi de 10h à 18h, le dimanche et jours fériés de 12h à17h.
 
Entrée gratuite sur réservation London Mithraeum
 
MLB
Guildhall et l"amphithéâtre romain
Guildhall
 
Le joyau médiéval de la City
 
 
Le terme Guildhall provient du bâtiment qui fut le siège des Guildes, Livery Companies, qui dirigèrent la city depuis le moyen-âge.
 
 
Bati entre 1411 et 1440, par le maître maçon John Croxton, c’est le seul édifice médiéval non religieux de la City. Il échappa en grande partie au grand incendie de Londres en 1666. Reconstruit en 1788, la façade est un mélange de style néo-gothique et oriental. Le porche médiéval est d’origine.
 
 
Actuellement, le bâtiment regroupe de nombreuses salles de réception, une bibliothèque, une galerie d’art, un amphithéâtre romain, un grand Hall et des cryptes et reste le centre administratif de la City.
 
 
Le Great Hall est une grande salle médiévale décorée avec les bannières des 12 corporations de la City.
 
Guildhall Art Gallery
 
C’est dans cette salle chargée d’histoire qu’est donné chaque année un grand banquet pour l’investiture du Lord Mayor le deuxième lundi du mois de novembre.
L’entrée est libre mais il est souvent utilisé comme salle de réception.
 
 
 
En dessous du Hall, on découvre deux cryptes datant probablement du 11ème et 13ème siècle.
 
 
Sur le côté, en libre accès ne manquez pas la Guildhall art gallery qui abrite la collection d’art de la City. Elle présente des œuvres de 1670 à nos jours dont de magnifiques tableaux des préraphaélites, et une série de peintures relatant l’histoire mouvementée de la City.
 
 
Enfin ne manquez pas au sous-sol, les ruines de l’amphithéâtre romain admirablement mises en valeur.
 
 
Sur la place le liseré noir marque les limites de l’amphithéâtre, et l’on prend alors conscience des dimensions de l’ouvrage qui pouvait accueillir plus de 6000 spectateurs.
 
 
La bibliothèque est maintenant située dans un bâtiment plus moderne qui jouxte le grand Hall.
 
Visite gratuite Guildhall
 
MLB
Lord Mayor's Show
Lord Mayor's Show
 
Cérémonie d'allégence du nouveau maire de la city
à la couronne britannique
 
 
C'est une tradition vieille de 800 ans, le deuxième samedi de novembre, le Lord Mayor élu un mois plus tôt, reçoit l'agrément du souverain britannique au cours d'une cérémonie festive et riche en couleurs.
 
Photo: David Jones
 
C'est un formidable cortège de plus de 7000 personnes qui paradent dans les rues de la city.
 
Lord Mayor Show Canaletto
 
La cérémonie débute le matin sur la Tamise. A Westminster Pier, Le Lord Mayor prend place sur la Queen Rowbarge Glorianna, une barque royale vieille de plus de 250 ans, accompagné d'une flottille de 25 bateaux et remonte le fleuve jusqu'à Ste Katarine Dock. Le cortège passe sous le Tower Bridge qui est levé pour l'occasion.
 
Guildhall Art Gallery
 
L'après-midi, c'est en carosse le Golden Lord Coach que le lord Mayor rejoint les Royals Court of Justice depuis sa demeure de Mansion House.
 
 
Il prête serment devant les représentants de la couronne, puis revient à Mansion House accompagné des Coldstream Guards. 
 
 
Il devient le chef de la corporation de la cité de Londres, et aura pour rôle de promouvoir les intérêts financiers de la City dans le monde. Aidé de 25 échevins, il gère la police, les écoles et marchés et la voirie de la City, ainsi que les ponts situés dans l'enceinte de 3 Km2.
 
Mansion House
 
Pour clore les festivités un grand feu d'artifice est tiré vers 17H, que vous verrez au mieux sur les ponts où les rives de la Tamise entre Embankment et Blackfriars.
 
 
Bon plan Londres Accueil: A l'occasion de cette journée l'entrée à la cathédrale St Paul est gratuite !
 
Lord's Mayor Show plus d'infos
 
MLB
Mansion House
Mansion House
 

 
Résidence du Lord Maire, Mansion House sert de cadre à un grand nombre de cérémonies et accueille les grands de ce monde. Le Lord Mayor est élu pour un an et n'est pas rémunéré. Il représente et défend les intérêts des institutions financières de la City dans le monde entier.

Egyptian Hall
 
On est impressionné par la splendeur de cet édifice, qui a été magnifiquement restauré en 1990-92.
 
 
En 1987, Mansion House a hérité de la fabuleuse collection de Lord Samuel of Wych Cross, riche promoteur immobilier et grand amateur de peinture hollandaise et flamande du XVIIème siècle.
 
 
Une centaine de tableaux sont exposés en permanence et cette collection fait aussi l'objet de visites guidées.
 
 
Le sous-sol, abrite derrière une porte blindée des centaines de vases, de coupes, de plateaux et d'autres objets en or, tous plus historiques et rutilants les uns que les autres.
 
Massue et épée de cérémonie
 
L'architecture de la City
 
Architecture de la City
 
L’architecture de la city reflète l’audace et le dynamisme de Londres.
 
 
 
Ville tentaculaire, le paysage urbain est en pleine mutation et le renouveau architectural de la City est précurseur de la révolution verticale qui anime la mégapole.
 
 
Trait d’union entre passé et futur, le cœur historique de Londres, aux racines romaines et moyenâgeuses, s’hérisse de monolithes géants aux formes audacieuses.
 
 
Les plus grands architectes rivalisent d’idées pour dessiner une nouvelle skyline remodelant ainsi la City de Christopher Wren, l’architecte du 17ème siècle a qui l’on doit la cathédrale St Paul et de nombreuses églises, et les bâtiments reconstruits après-guerre suite aux bombardements.
 
 
C’est ainsi que le cathédrale, Guildhall, Leadenhall market, the Monument côtoient les édifices modernes et futuristes du Gherkin ...
 
 
Petit tour d’horizon au gré des rues tortueuses héritage des voies romaines ...
 
 
Le 30 St. Mary Axe, surnommé le cornichon, Gherkin, avec sa structure en forme de cigare et façade en verre, conçue par Fosters and Partners.
 
 
Construite en 2004, la tour de 180m de hauteur reste un symbole de l’audace architecturale de la ville. 
 
   
 
Le 20 Fenchurch Street, surnommé le Talkie-walkie, en raison de sa forme incurvée. C'est une tour de 34 étages avec un grand jardin, le sky garden, sur le toit, accessible gratuitement.
 
 
Sa façade concave réfléchissait les rayons du soleil et ont déformé la carrosserie d’une jaguar ! Des ailettes protectrices ornent maintenant le building.
 
 
Le 1 Lime Street,Lloyd’s Building est le siège de la Lloyd's of London.
 

Il a été conçu par l'architecte Richard Rogers a qui l’on doit le centre Pompidou.
 
 
Ascenseurs, conduits d’aération… sont déplacés à l’extérieur de bâtiment.
 
 
Le 122 Leadenhall Street, Leadenhall Building. Cette tour d'une hauteur de 225 mètres et de 48 étages a été conçue aussi par Richard Rogers.
 
 
Surnommé la râpe à fromage, Cheese gratin en raison de sa forme,
 
 
le bâtiment est soutenu par des poutrelles en acier de la longueur maximale permise pour le transport dans les rues de Londres entre la Tamise et le lieu d’édification.
 
 
le One New Change, conçu par Jean Nouvel, architecte français est un espace hybride  situé juste à l'arrière de la cathédrale Saint-Paul.
 
 
Les lignes angulaires, les façades sombres en forme de bombardier, contrastent avec la silhouette claire de St Paul que l’on admire du toit terrasse. 
 
 
Le 22-24 Bishopsgate, The Pinnacle ou  Bishopgate Tower à la construction mouvementée, sans cesse reportée.
 
Le 120 London WallMoor House à la forme biseauté, que l’on doit à Norman Foster et ses associés.
 
 
Et le ballet des grues continue sa course effrénée, rendant la ligne d'horizon mouvante pour la plus grande joie des photographes !
 
 
MLB
The Monument to the Great Fire of London
Monument
 
 
Colonne diorique flutée de 61 m, érigée en commémoration du terrible Grand incendie de Londres de 1666
 
 
 
Situé au croisement de Monument Street et Fish Street Hill, la colonne marque le lieu de départ du Great Fire et célèbre la ville renaissant de ses cendres.
 
La hauteur de 61m représente la distance exacte entre la colonne et la boulangerie de Farryner sur Pudding Lane où débuta le feu le dimanche 2 septembre 1966.
 
 
Christopher Wren et Robert Hooke furent chargés du projet. 
 
Construit en pierre de Portland, la colonne s'élance vers le ciel portant en son sommet une coupe de feu.
Le bas relief sculpté représente la destruction de la city par le feu et porte des inscriptions latines décrivant l'incendie et la construction de l'ouvrage.
 
 
Un tortueux escalier de 311 marches permet d'acceder à une passerelle qui offre une superbe vue sur la City.
 
 
Chaque marche à une hauteur de 6 pouces permettant de réaliser des mesures de pression barométrique donnant une vocation scientifique à l'ouvrage voulue par Hooke.
 
Vous serez récompensé de l'ascension par un certificat en bonne et due forme !
 
MLB
Leadenhall Market
 
Leadenhall market
 
Le marché classé de la City
 
   
 
Il est situé à l'angle de Gracechurch et Lime Street à l'emplacement de l'ancien forum romain déja un haut lieu d'échanges commerciaux.
 
 
Dés 1345, il devient le marché de volailles de la city. Son nom vient du toit en plomb du bâtiment  d'origine (lead).
 
 
Le marché actuel,  couvert  a été  dessiné en 1881 par Sir Horace Jones à qui l'on doit aussi Tower Bridge ou le grand marché de Smithfield.
 
 
Quelques ruelles pavées, une magnifique structure victorienne en fer forgé, des facades colorées de rouge , crème et vert abritent maintenant des restaurants, des pubs  pour les cols blancs de la City...Des crochets qui servaient à pendre les volailles sont encore visibles sur les devantures des magasins.
 
 
Lieu de tournage de quelques films, c’est le fameux chemin de traverse de Harry Potter.
 
 
Au 19 ème siècle, un jars, Old Tom, qui avait échappé à la casserole devint la mascotte du marché, et vécut plus de 38 ans !

 

     

 

 

 

Adresse : Leadenhall Market, Whittington Avenue, Londres EC3V 1LR

Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 10h à 18h

Station de métro la plus proche : Monument (3 minutes à pied) et Aldgate (7 minutes à pied)

 

MLB

All Hallows by the Tower
 
All Hallows by the Tower
 
 
 
Juste à coté de la Tour de Londres, ne manquez pas la plus ancienne église de la City.
Fondée en l'an 675, elle témoigne de l'histoire de la City des saxons à nos jours. 
 
 
La crypte révèle à travers une voute ses origines saxonnes, des pavés et des restes d'une villa témoignent de l'occupation romaine de Londinium, il y a 2000 ans.
 
 
C'est aussi en ces lieux que fut baptisé Guillaume Penn, le fondateur de la Pennsylvanie qui la protegea en 1666 du grand incendie en créant un coupe feu en détruisant les maisons attenantes.
 
 
La visite est gratuite.
 
 
MLB

Visiter Londres

 Adhésion Calendrier Identification

Nos partenaires