En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ayant pour but la réalisation de statistiques de visites. (Google Analytics, Facebook & Twitter)
Ok accepter En savoir plus
Londres Accueil
 
acebook
|
|
|
|
 Nous écrire
|
|
Adhésion en ligne
|
 Identification

Londres Accueil

Bienvenue à Londres !

 > Visiter Londres > Les musées de Londres

Les musées de Londres

24/09/2019
 
Image_6036
 
Les musées de Londres gratuits

Les musées gratuits de Londres

 

 

Ce qui ne manque pas de surprendre quand on arrive à Londres c’est la gratuité d’un grand nombre de musées.

 

 

La mesure a été adoptée par le gouvernement travailliste de Tony Blair le 1er décembre 2001. Elle avait pour but de rendre la culture accessible à tous et a été largement saluée par les directeurs de musées. Elle mettait en effet fin à une longue période de crise entre les gouvernements successifs qui souhaitaient minorer la part des subventions publiques dans le fonctionnement des musées et les directeurs de ceux-ci, dont le British Museum, la National Gallery et la Tate, qui se rendaient compte de l’impact négatif d’une entrée payante sur la fréquentation de ces établissements. Le nombre de visiteurs dans les musées gratuits augmentait alors que les musées payants connaissaient une chute de leur fréquentation.

 

 

De fait, dès l’adoption de cette mesure, les visites dans les musées dont l’entrée était autrefois payante ont augmenté en moyenne de 150% sur les 10 années qui ont suivi 2001. La hausse pour les musées londoniens a été encore plus spectaculaire. Le National History Museum a ainsi vu son nombre de visiteurs augmenter de 193%, le Victoria & Albert Museum de 180% et le Science Museum de 102%.

 

Des doutes subsistent toutefois encore aujourd’hui quant à la réussite de l’objectif premier : la culture pour tous. Force est de constater que le public des musées a peu changé. Une partie de la population hésite encore à franchir les portes des musées estimant ne pas avoir les connaissances artistiques et/ou académiques pour y apprécier les objets exposés.

 

 

Les grands gagnants de cette politique culturelle sont les touristes. Il a été estimé que si les musées étaient payants, les seules ventes de tickets aux touristes rapporteraient plus d’un milliard de pounds aux principaux musées britanniques. Or ces revenus font aujourd’hui défaut aux musées d’autant que, victimes de leur succès, ils doivent allonger les périodes d’ouverture et embaucher du personnel supplémentaire. La plupart des musées invitent à faire des donations ou organisent des expositions temporaires payantes pour générer des revenus mais ces mesures restent insuffisantes pour couvrir les coûts. Certains britanniques grincent des dents bien que les retombées économiques d’un touriste au Royaume-Uni soient par ailleurs estimées à une centaine de pounds par jour.

 

 

Il est probable que le gouvernement ait pour le moment des dossiers plus urgents à traiter… alors, avant qu’il ne soit trop tard, jetons un œil à la liste ci-dessous, il y en a pour tous les goûts. Londres est en effet depuis des siècles la plaque tournante du commerce mondiale ce qui a largement favorisé la constitution de trésors culturels de toute sorte et de toute origine.

 

Citons les incontournables, classés selon leur niveau de fréquentation :

 

 

British Museum. Le plus vieux musée public du monde abrite une énorme collection d’art qui couvre plus de 5 000 ans d’histoire allant de l’Egypte ancienne et l’Assyrie jusqu’au Japon d’aujourd’hui. Un coup d’œil à la pierre de Rosette vous permettra de mesurer le génie de Champollion

 
 

National Gallery. La collection de ce musée a démarré en 1824 lorsque le Parlement a décidé d’acquérir 38 œuvres de maître, dont Rubens et Raphael. Au fil du temps, la collection s’est enrichie grâce à des donations privées. On peut de nos jours y admirer les chefs d’œuvres de 2 300 peintres d’Europe occidentale.

 

 

National History Museum. Construit entre 1873 et 1880, ce musée est consacré à la planète Terre et à l’évolution des différentes formes de vie qu’elle a accueillies à travers le temps. L’architecture du bâtiment, la galerie des dinosaures et celle des forces naturelles de la Terre en font LE musée des petits.

 

 

Tate Modern est le musée d’art moderne le plus visité au monde. Il a pris place dans les années 2000 dans une centrale électrique désaffectée de Bankside après 4 années de travaux et abrite des œuvres d’art contemporain provenant du monde entier et datant de 1900 à nos jours. On y trouve des Dali, Picasso, Warhol…

 

 

Science Museum. Il a été créé en 1857 pour rassembler quelques objets de l’Exposition Universelle de 1851 comme la machine à vapeur de Newcomen (1772) et la machine à calculer de Baggage (1832). Bien que certaines activités soient payantes, comme le Wonderlab où les enfants sont invités à participer à des expériences scientifiques, ce musée permet de vulgariser le monde des sciences dans un espace interactif et ludique.

 

 

Mais ce top 5 ne doit pas faire oublier d’autres musées gratuits mais moins fréquentés de Londres. Quoi de mieux pour comprendre l’histoire de Londres que d’aller au Museum of London ? Les passionnés d’art et de design resteront sous le charme de la collection du V&A et ne manqueront pas de faire un tour au Design Museum situé à quelques minutes de marche. Comment ne pas tomber sous le charme de collections privées, telles que la Wallace Collection ou le Sir John Soane Museum ? Les passionnés d’histoire militaire ou tout simplement les curieux n’hésiteront pas à pousser les portes de l’Imperial War Museum, du RAF Museum ou du National Army Museum. Quant aux amoureux du grand large, le National Maritime Museum de Greenwich les attend.

 

 

Alors n’hésitons plus, sortons et poussons les portes de ces institutions. Des mondes d’évasion et des trésors nous y attendent !

 

Iris



 
Tate Modern
Tate Modern
 
Musée art moderne & art contemporain

 

 
Les collections de la Tate Britain devenaient trop à l’étroit et décision fut prise de transférer la collection d’art moderne de 1900 à nos jours dans un autre lieu.  
 
 
La collection de plus de 70000 œuvres, a pris place dans une ancienne centrale à charbon, puis à pétrole, véritable cathédrale urbaine qui crachait par sa cheminée de 99m de haut, une épaisse fumée noire dans le ciel londonien.
 
 
La centrale désaffectée depuis des années, Bankside Power Station, conçue selon les plans de Giles Gilbert Scott (cabines téléphoniques rouges), entre 1947 et 1963, sur la rive sud de la Tamise fut choisie.
 
 
Et ce sont 2 architectes suisses Pierre de Meuron et Jacques Herzog (stade en nid d’oiseau de Pékin) qui repensèrent avec audace et réussite le bâtiment. Après 5 ans de travaux la reine Elisabeth II inaugura la nouvelle Tate en mai 2000.
 
 
Le bâtiment principal Boiler House comprend l’ancienne salle des machines Turbine Hall reconvertie en un hall immense de 3400m² qui accueille les performances extraordinaires,
 
 
les anciennes cuves à mazout Tanks sont dédiées aux performances de danse et de cinéma expérimental, et les étages déploient 7 niveaux dédiés à la création artistique dont 2 consacrés aux expositions permanentes, une bibliothèque, des cafés et restaurants avec vue panoramique sur Saint Paul.
 
 
Devant le succès du musée et pour accueillir des collections dédiées à la photographie et à la vidéo, une extension de 10 étages conçue par les mêmes architectes la switch House est ouverte depuis 2016.
 
 
 Recouverte d’un manteau de briques jaunes la tour torsadée appelée maintenant Blavatnik Building, s’harmonise à merveille avec l’ancienne centrale.
 
 
Au 10eme étage le toit panoramique en libre accès offre une vue splendide sur la rive Nord de la Tamise avec le millenium bridge, Saint Paul et la city.
 

 
Les collections ne sont pas présentées chronologiquement mais selon une thématique qui change régulièrement.
 
 
Les œuvres sont présentées les unes par rapport aux autres pour éclairer sur les liens ou l’opposition des sujets des artistes du monde entier.
 
 
C’est l’occasion de voir des œuvres emblématiques de Braque, Picasso, Matisse, Dali, Kandinsky, Warhol à travers un voyage des impressionnistes à l’art conceptuel.
 
 
Bon plan Londres Accueil : des visites guidées gratuites sont proposées par le musée et ne ratez pas la vue panoramique en haut du Blavatnik Building.
 
 
MLB
Victoria & Albert Museum
 
Victoria & Albert Museum, V&A
 
Musée de l'Art et du Design, la collection exceptionnelle de plus de 5 millions de pièces entraîne le visiteur d'émerveillement en émerveillement !
 
 
Cet incroyable musée d'arts décoratifs, fondé en 1857 au lendemain de l'exposition universelle retrace 3000 ans d'art issus des cultures d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Afrique du Nord
.
 Couvrant 5 ha, 11 Km de couloirs, 145 galeries et une large collection de trésors il vous faudra plusieurs visites pour appréhender la diversité des collections. 
 
 
Situé à South Kensington sur un site occupé avant par Brompton Park House, le bâtiment a subi de nombreux et successifs agrandissements avec l'ajout de nouvelles ailes et galeries.
 
 
La façade principale sur Comwell Road en briques rouges et pierre de Portland, qui s'étend sur plus de 200m, a été construite par Aston Webb dans un style d'inspiration renaissance et médiévale.
 
 
L'entré principale comporte une succession d'arches romanes peu profondes, soutenues par de minces colonnes et deux portes jumelles dominées par la statue du prince Albert.
 
 
La partie victorienne à l'intérieur de la cour a été conçue par Godfrey Sykes.
 
 
Ne manquez pas les galeries britanniques à gauche de l'entrée.
 
 
La collection de cabinet de curiosité, entre autres, révèle des trésors de délicatesse et de savoir-faire.
 
 
Très belle collection aussi sur l'art islamique avec comme pièce maitresse le tapis Ardabil,
 
 
mais aussi les ouvrages précieux et délicats en provenance d'Asie du Sud et de l'Est.
 
 
Ne manquez pas l'Aiguière en cristal de roche du Xème siècle.
 
 
De nombreuses galeries de céramiques,
 
 
de verres, d'argenterie,
 
 
de textiles et vêtements,
 
 
de ferronnerie,
 
 
de sculptures,
 
 
d'estampes, de gravures, de dessins, de peintures, de vitraux, de bijoux  présentent des pièces fabuleuses et exceptionnelles pour une immersion dans la beauté et l'intemporalité de l'Art !
 
 
Entrée gratuite seules les expositions sont payantes.
 
Bon plan Londres Accueil: des visites commentées gratuites sont proposées par le musée.
 
 
MLB
Wallace Collection
La Wallace Collection
​​​​​  
  
 

Dans le quartier de Marylebone, Hertford House abrite la collection Wallace, la collection privée la plus riche en peintures des maîtres européens du XVIème au XIXème siècle de Grande-Bretagne hors les collections royales.

 

 

Les marquis de Hertford accumulèrent au cours des siècles de nombreux objets d’art, et cette collection fût complétée par Sir Richard Wallace, collectionneur et philanthrope et fils illégitime du quatrième du nom. A sa mort, à la fin du XIXème, son épouse légua la Wallace Collection à l’Angleterre.
 
 
Cette visite au cœur d’une des plus belles collections privées d’art londoniennes vous mènera des Pays-Bas espagnols à la cour de Versailles, en passant par la campagne anglaise. On croise notamment le mystérieux Richard Wallace et les maîtresses des souverains de France et d’Angleterre. 
 
 
Portraits de cour, mobilier précieux et objets d’art vous feront entrer dans la révolution de l’art baroque et la préciosité du mouvement rococo. C'est toute l'histoire de l'art des XVIème et XVIIIème que l'on découvre, à travers ses plus grands maîtres tels que Boucher, Titien.
 
 
Venez découvrir la puissance des meubles d’André Charles Boulle, l’onctuosité des pâtes tendres de la porcelaine de Sèvres,
 
 
les chairs sensuelles des femmes à leur toilette, les volutes des bronzes, la délicatesse des marqueteries de bois précieux, le luxe insensé des boîtes à mouches ou à tabac, tout cela dans un des plus beaux musées du monde.
 
 
La collection d'armes et d'armures est impressionnante.
 
  
       
British Library
La bibliohèque Britannique
 
 
 
Cette sortie vous offrira l’occasion de visiter un haut lieu de la culture britannique. C'est en effet une bibliothèque principale du monde, avec plus de 150 millions de références.
Elle reçoit un exemplaire de toutes les parutions au Royame -Uni.
 
 
En plus de son architecture exceptionnelle, on découvre comment sont conservés des millions de livres et comment on les localise pour les prêter aux lecteurs dans les “Reading Rooms”.
 
 
Vous admirerez le “jewel in the crown” des collections, la King’s Library qui appartenait au roi Georges III? placée dans une tour conçue pour résister à l'épreuve des balles et du feu, dans laquelle la Reine dispose d'un salon privé.
 
 
Mais aussi  la “Treasures Gallery” où se trouvent la fameuse Magna Carta, une Bible de Gutenberg, des carnets de Léonard de Vinci, une partition de Haendel, des pages du codex sinaiticus...des partitions des plus grands compositeurs, et bien d'autres documents qui méritent une seconde visite.
 
 
Les livres sont stockés sous le sol, pour les protéger de la lumière et de la chaleur ; mais sous la bibliothèque il y a aussi 2 lignes de métro et la rivière Fleet, ce qui a considérablement compliqué la construction du bâtiment.
 
 
Les nombreuses salles de lecture sont accessibles à tous et gratuitement.
 
 
Un lieu injustement méconnu et gratuit.
 
 
 
MLB
National Portrait Gallery
La National Portrait Gallery
 
Musée dédié aux portraits des personnalités britanniques
 
 
La décision de regrouper dans un même lieu les portraits de personnalités ayant compté dans l’histoire britannique fut prise en 1846 par le Parlement, et la première galerie ouvrit ses portes en 1856 dans le quartier de Westminster.
     
 
Ce n’est qu’en 1896 que la National Portrait Gallery fut transféré à son adresse actuelle à Saint Martin’s Place dans un bâtiment attenant à la National Gallery
 
 
Plus de 30000 oeuvres sont présentées du portrait d'amateur aux chef d'oeuvre car les tableaux n’ont pas été choisis en fonction de l’artiste qui a peint l’oeuvre, mais en raison de la notoriété du personnage représenté.
 
 
Peintures, sculptures, dessins, caricatures, photos font parties des collections et permettent la présentation d'expositions temporaires thématiques payantes.
 
 
 
 
Accès gratuit
 
Bons plans Londres Accueil: Profitez du restaurant en roof top qui permet une belle vue sur Trafalgar Square.
 
British Museum

Le British Museum

 

Musée de l’histoire et de la culture humaine, il abrite de remarquables collections de toutes les civilisations, notamment égyptienne et grecque. 

 

 

Le British Museum, premier musée public d’Angleterre, a été créé au XVIIIème siècle à partir de la collection de Sir Hans Sloane

 


Le bâtiment actuel, érigé au XIXème siècle, est également intéressant d’un point de vue architectural, avec la « great court » conçue en 2000 par Norman Foster.

 

 

L’une des œuvres phare du musée est la fameuse pierre de Rosette, découverte par les soldats de Napoléon, qui a permis à Champollion de comprendre la clé pour déchiffrer les hiéroglyphes.

 

 

 

Parmi les autres chefs d’œuvre du musée, citons les statues et scènes de batailles de la collection assyrienne,

 

 

les sculptures antiques provenant du Parthénon,

 

 

des fragments du mausolée d’Halicarnasse ainsi qu’une fabuleuse collection de momies.

 


Après votre visite, ne manquez pas le salon de thé du musée. Il vaut le coup!!!!

 

 

Accès gratuit

 

British Museum

Courtauld Gallery

La Galerie COURTAULD

 

Elle occupe une partie de Somerset House, palais qui fut résidence royale à plusieurs reprises dans le passé.

 

 

La collection Courtauld a été formée en grande partie par des dons et se compose de peintures, de dessins, de sculptures et d'autres œuvres allant du  moyen age à l'époque moderne ainsi qu’une  collection renommée d’impressionnistes français et de post impresssionistes.


     

 

La collection permanente, couvre une période allant de Rubens et Botticelli à Manet et Cézanne. Elle abrite entre autres des œuvres de Van Dyck, Gainsborough, Gauguin, Renoir ou Van Gogh ...

                                                         

 la Courtauld Gallery – Somerset House - Strand WC2R 0RN


                                  comment s'y rendre?: cliquez ici pour voir le plan et les transports            

Museum of London
Le musée de Londres
 
 
Ce musée retrace l'histoire fascinante de la ville de Londres, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours grace à des reconstitutions et de nombreux objets. Vous saurez tout sur Londinium, l'époque médiévale et la révolution industrielle.
Un voyage dans le temps passionnant.

 
Ouvert en 1976 et rénové en 2010, le Museum of London, présente l’histoire palpitante de Londres à travers des objets de la vie quotidienne.
 

 
Cette balade historique fait découvrir le passé romain de Londinium enfoui plus de 7 mètres sous le sol; la richesse de la ville moyenâgeuse, ses institutions religieuses, ses corporations et ses traditions, qui pour certaines perdurent encore; les grands cataclysmes qui ont frappé la ville: dissolution des monastères, la « grande pestilence », le grand incendie de 1666, le Blitz ; le faste de la Restauration ; le coexistence du luxe de l’Empire et d’une pauvreté sordide, et pour finir les slogans et actes de bravoure des Suffragettes, bien sûr !
 
La préhistoire
 

 
Les peuplements de Pictes et des Celtes sont évoqués au travers des outils, des ossements des objets archéologiques.
 
L’antiquité
 
  • 43 les Romains fondent Londinium à l’endroit où la Tamise est suffisamment peu profonde pour construire un pont et permettre aux bateaux de décharger leurs marchandises.
  • 60  Bouddica, la reine normande humiliée par Rome lève 100 000 soldats et détruit la ville.
  • 80 Londres comptait déjà 8.000 habitants, un forum, un amphithéâtre.
  • 407 : Construction d’une muraille entourant la cité puis départ des Romains, leur succéderont d’autres envahisseurs : Les Saxons, les Vikings, les Normands.
 
Le moyen âge
 
  • 1066Guillaume le conquérant s’empare de Londres et construit la Tour de Londres.
  • 1345-1350, la “black death” dévaste le pays. 
 
 
La période Tudor et Stuart
 
  • 1532-1540 : Henri VIII dissout les monastères et créent une Eglise d’Angleterre indépendante du pape.
  • 1605 :  Complot des catholiques pour faire sauter Westminster est le roi James 1er (Guy Fawkes)
  • 1640 : la Guerre Civile provoquée par le roi Charles 1er
  • 1665 : Une épidémie de peste ravage Londres : 20% à 30% de sa population disparaît.
  • 1666 : Le Great Fire ravage les ¾ de la ville, 87 églises sont détruites, 13 200 maisons. Christopher Wren est le principal architecte de la reconstruction avec la Cathédrale Saint Paul et de nombreuses églises. Superbe exposition interactive qui retrace la destruction de Londres par les flammes.
 
La période Victorienne
 
  • 1825 : Londres est la plus grande ville du monde avec 1,75 millions d’habitants.
  • 1834 : Le Palais de Westminster est détruit par les flammes. Il sera reconstruit dans le style néogothique alors en vogue comme le Tower Bridge.
C’est l’industrialisation et ses désagréments pour la santé de la population.
 
 
Epoque moderne
 
  • 20ème siècle : L’arrivée de la voiture ainsi que la construction des grands magasins (Selfridges).
  • 1940-1941 : L’aviation allemande bombarde Londres pendant  le Blitz
  • 1960-1970 : L’anticonformisme avec les Beatles et le Rock & Roll …
  • 2012 :Londres en proie aux aléas de la crise économique européenne organise les Jeux Olympiques
 
 
 
Accès gratuit
 
MLB
Petrie Museum
Le musée Petrie d'archéologie
 
Le Petrie Museum rassemble les collections de Flinders Petrie, un archéologue excentrique du début du vingtième siècle soit plus de 80,000 objets d’antiquités Egyptiennes et Soudanaises. C'est l'une des plus grandes collections d'objets égyptiens antiques au monde
 
C’est une caverne d’Ali Baba fascinante et hétéroclite, située sur le campus de University College London, à deux pas du British Museum.
 
On y trouve côte à côte : un godemiché en terre cuite, des figurines érotiques du temps des premiers pharaons, des sandales ergonomiques faites de chanvre et cuir datant de près de deux mille ans, une collection impressionnante de portraits funéraires sur bois datant de la période romaine et dont la beauté est comparable à celle des portraits du Fayoum.
 
L’un des trésors les plus intrigants est un pot ovoïde en glaise dans lequel se tient recroquevillé le squelette d’un homme d’environ 2 mètres de haut ! Un incroyable kinder-egg préservé depuis quelques 4 à 6000 ans…

The Petrie Museum of Egyptian Archaeology - UCL - Gower Street - London WC1E 6BT
Tel : 020 7679 2884 - Ouvert du mardi au samedi, de 13h à 17h.
Museum of Childhood
Le musée de l'enfance
 
Le "Museum of Childhood" est une annexe du Victoria and Albert Museum .
C'est la plus grande collection d'objets sur l'enfance du Royaume - Uni.
 
 
Le musée est divisé en 4 galeries:
-jouets animés (circuits,mécanismes etc),
-créativité (blocs de jeux, costumes, poupées etc),
-enfance (objets de puériculture)
-galerie de l'entrée (expositions artistiques temporaires).

Vous serez agréablement surpris par la taille du musée et l'architecture du bâtiment, et par les différentes magnifiques maisons de poupées ( the Nuremberg House de 1673, the Killer cabinet).
 
vous y retrouverez beaucoup de jouets qui ont bercé l' enfance : de jolis souvenirs!
Le musée est à visiter à tout âge (activités,bac à sable,chevaux à bascules pour les moins de 5 ans)".

Le musée ne se trouve pas à South Kensington, attention. Voici l'adresse : V&A Museum of Childhood, Cambridge Heath Road, London E2 9PA

Pour plus d'information, rendez vous sur le site du musée :
Fan Museum

Le musée de l'éventail à Greenwich

 

 

Ce musée original contient une collection de quelques 4000 éventails datant du 11ème siècle jusqu’à nos jours.

 

 

L’histoire de l’éventail et les secrets de sa fabrication sont révélés et l'on peut admirer une magnifique collection d’éventails de la cour de Louis IV et un éventail peint par Gauguin.

 

 

Cette sortie donne l’occasion de profiter du cadre élégant des deux maisons géorgiennes qui abritent le musée, de se promener dans le petit jardin à la japonaise et de terminerla visite par un « afternoon tea » dans la magnifique orangerie attenante au musée.

 

The Fan Museum

 

Fan Museum, 12 Crooms Hill SE10 8ER (DLR Cutty Sark ou River Bus Greenwich Pier)

Museum of Harrow Life
 Museum of Harrow life
 
Si vous voulez découvrir la vie des pensionnaires de l’une des plus prestigieuses Public Schools du royaume, partez à la découverte de Harrow on the Hill et de ses musées secrets.
 
  
 
Ouvert la plupart des dimanches après-midi 
 
Vous y trouverez d’étranges objets de la vie quotidienne à Harrow du temps de Churchill qui y fut pensionnaire et des souvenirs d’autres élèves éminents : Byron grava son nom dans la plus ancienne salle de cours et huit premiers ministres en sortirent.
 
 
Le Old Speech room Museum and Gallery, regorge d’antiquités égyptiennes, grecques et étrusques et possède une très belle collection d’aquarelles. Elle est ouverte les après-midi en semaine et parfois le week-end, mais mieux vaut vérifier avant de s’y rendre.
 

Old Speech Room Gallery`; Harrow School - Harrow on the Hill - Middlesex HA1 3HP
Tel : 020 8872 8021 - www.harrowschool.org.uk
 

Terminez votre visite en allant prendre un thé et de délicieux gâteaux maison à The Dolls House, un petit salon de poupées où vous serez sans doute assis parmi de nombreux Harroviens en queue de pie, ou bien en canotiers et veste de tweed. 

The Dolls House - 44 High Street - Harrow HA1 3LL 
Tel : 020 8864 9100 - Ouvert tous les jours mais fermeture à 17h le dimanche

                Diane Frost 
Visit my blog at : www.travelsaroundmykitchen.com

Londres Accueil - Septembre 2013

Freud Museum

Le musée Freud

 

En 1938, Sigmund Freud fuit son Autriche natale annexée par le Troisième Reich et s’installe avec sa famille dans un joli « cottage » du nord de Londres, à Hampstead.

 

 

Il emmène avec lui une partie de ses meubles, sa magnifique collection d’objets antiques, son immense bibliothèque et bien sûr son célèbre divan sur lequel s’allongeaient ses patients, recréant ainsi son cabinet viennois.

 

 Le musée de Londres est un des trois musées dans le monde dédiés au célèbre psychanalyste, les deux autres musées se trouvant, l’un dans sa ville natale en République Tchèque, l’autre à Vienne où  Freud vécut pendant 48 ans.

 

Or le Freud Museum de Londres peut s’enorgueillir de posséder le célèbre divan, qui fut offert à Freud en 1891, par une patiente reconnaissante.

 

 La personnalité et les travaux d’Anna Freud, qui peuvent être méconnus, nous seront révélés. Restée célibataire sans enfants, elle mettra sa vie au service de leur bien être en développant des travaux sur la psychologie des enfants.
 

 

 

Une visite guidée en anglais de cette maison, devenue musée à la mort d’Anna Freud en 1982, nous permettra de mieux connaître la vie et le travail de Freud et de sa fille, Anna.

 

Freud Museum

 

 20 Maresfield Gardens - London NW3 5SX (métro Finchley Road)

Foundling Museum

Le Foundling Museum


 

 

Le Foundling Museum présente l’histoire du Foundling Hospital fondé en 1739 par le capitaine Thomas Coram (1668-1751).

 

Horrifié par le sort des enfants abandonnés dans les rues de Londres, ce philanthrope éclairé consacra toute son énergie à la création d’un hospice pour enfants trouvés.

 

 

Il créa ainsi la première association caritative d’Angleterre, mais aussi la première galerie d’art ouverte au public en encourageant les plus grands artistes de son temps à faire don de leurs œuvres pour soutenir son entreprise.

 

Handel y donna régulièrement des concerts gratuits et le peintre William Hogarth son soutien.

 

Un petit musée passionnant chargé d'histoire et d'émotions qui regroupe des collections d'art, d'histoire sociale et de musique du 18 eme siècle.

 

 

Foundling Museum

 

40 Brunswick square, WC1N 1AZ.             

Visiter Londres

 Adhésion Calendrier Identification