En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ayant pour but la réalisation de statistiques de visites. (Google Analytics, Facebook & Twitter)
Ok accepter En savoir plus
Londres Accueil
 
acebook
|
|
|
|
 Nous écrire
|
|
Adhésion en ligne
|
 Identification

Londres Accueil

Bienvenue à Londres !

 > Visiter Londres > Au fil de la Tamise

Au fil de la Tamise

17/03/2019
Sans la Tamise pas de Londres !
 
 
Au fil de la Tamise, l'histoire de Londres
Au fil de la Tamise
 
 
 
Longue de 346 Km et nourrie par la jonction de deux rivières, le Churn et l’Isis, la Tamise plonge en mer du Nord par un vaste estuaire de plus de 10 Km de large.
 
 
Au fil de son eau, s’est écrit le fil de l’histoire du pays.
 
La marée, sensible sur plus de 90 Km en arrière de l’embouchure, fournissait la force motrice qui poussait les navires avant l’utilisation de la vapeur.
 
 
Les romains édifièrent le premier pont de bois à l’emplacement de l’actuel London Bridge, au niveau le plus étroit et stable du fleuve depuis la mer.
 
 
C’est là que s’établit Londinium puis la City moyenâgeuse. Et l’activité humaine tira son eau, sa nourriture, son énergie et ses voies de communications et de commerces de la Tamise.
 
Guillaume le Conquérant ordonna en 1066 la construction de la Tour de Londres pour contrôler l’accès au port et au pays.
 
 
Pendant des siècles, la Tamise fut la frontière de la ville avec Southwark sur la rive opposée.
Et si de nos jours les 17 ponts et les nombreux tunnels qui la traversent ont permis le développement de l’autre berge du fleuve, il a fallu attendre 1740 avant qu’un deuxième pont ne soit bâti.
 
Mais c’est sous la Tamise que les ingénieurs Brunel Père & Fils creusèrent en 1840 le premier tunnel sous fluvial du monde long de 459 m.
 
Charles Williams   London Metropoplitan Archives
 
Le port fonctionne encore selon le rythme infatigable de la marée et participe au ravitaillement en blé, farine, viande, thé ...d’une agglomération de plus de 8 millions de personnes.
 
 
Symbole de la ville, son cours serpentant et ondulant au gré des méandres, est régulé par la Thames Barrier qui protège le centre de Londres des inondations.
 
 
Parsemée de nombreuses iles, ses rives hébergent une faune et flore variées.
 
 
En empruntant le Thames Path vous apercevrez certainement des cormorans, mouettes rieuses et goélands argentés, des canards et des oies mais aussi des hérons gris, des poules d’eau et foulques et l’éclair bleu du martin pécheur.
 
 
 
Et bien sûr des cygnes appartenant à la Reine et dont le recensement annuel le swann upping fait partie de la tradition.
 
 
Saumons, anguilles, truites, perches et même des hippocampes peuplent les eaux de la Tamise. 
Et peut-être verrez-vous étonné, surgir de l’eau saumâtre la tête d’un phoque dont la colonie est établie près de l’estuaire mais qui ont été aperçus jusqu’à Richmond.
 
 
Au fil de la Tamise on passe de l’effervescence du centre-ville soulignée par le patchwork de formes urbaines, à la quiétude champêtre des berges de Putney à Chiswick.
 
 
 
C’est là que depuis 1829 la foule se presse pour suivre the University boat race, la fameuse course entre Oxford et Cambridge.
 
Et le fleuve est devenu espace de sport, de loisir et de tourisme avec la possibilité de faire des croisières.
 
 
Fascinante, captivante, changeante, la Tamise est source d’inspiration de nombreux artistes. Léopold Pascal, Dufy ou Monet l’on peinte, Händel avec Water music l’a chanté et Jérôme K Jérôme l’a mise à l’honneur dans trois hommes dans un bateau.
 
 
 
A pied, à vélo, à l’occasion d’une croisière, une promenade le long de ce fleuve si attachant est toujours un émerveillement.
 
La Tamise est à l’honneur pendant le mois de septembre avec le Mayor’s Thames Festival qui propose de nombreux concerts, spectacles de rues, expositions, illuminations et se termine par un feu d’artifice.
 
 
Les ponts de Londres
Les ponts de Londres
 
Depuis Tower Bridge remontons le fleuve jusqu’au pont d'Hammersmith.
 
 
Jusqu’en 1750 un seul pont permettait de franchir le fleuve, le London Bridge qui existe à cet endroit depuis l’an 50. Aujourd’hui 33 ponts enjambent la Tamise entre la mer et Richmond.
 
Tower Bridge
 
 
C’est le pont emblématique de la capitale anglaise avec sa silhouette caractéristique.
 
Situé près de la Tour de Londres dont il tire son nom et du City Hall sur la rive sud, c’est un pont basculant qui permet le passage des bateaux.
 
 
Ouvert en 1894 après 8 ans de travaux, il a été conçu par John Wolfe Barry et Horace Jones pour désengorger le trafic.
 
Son architecture particulière de style néogothique comporte deux tours de 45m de hauteur qui contiennent la machinerie du tablier ouvrant.
 
 
Depuis 1982, la machinerie et la passerelle supérieure avec son plancher de verre, qui contiennent un musée sont accessibles au public: Tower Bridge Experience.
 
 
Le pont s’ouvre en moyenne deux fois par jour.
 
London Bridge
 
 
 
Les romains bâtirent un pont en bois à l'emplacement du London Bridge en l’an 50 car les bateaux pouvaient remonter le cours grâce à la marée et c'était l'endroit le plus étroit et stable pour franchir le fleuve.
 
 
Au moyen âge un pont en pierre à 19 arches fut édifié puis au cours des siècles il fut fortifié et bâti. C’est là, sur une pique, que les têtes des condamnés étaient exposées comme celle de William Wallace.
 
 
 
Le pont actuel date de 1973. Conçu par Harold King, il mesure 269m de long. Sous le pont, le London Bridge Experience reconstitue une partie de l’histoire de Londres.
 
Southwark Bridge
 
 
Le premier pont date de 1819, remplacé par un nouveau pont à 5 traverses en acier en 1921.
 
 
Il apparait dans le film Harry Potter et l’ordre du phénix et dans Mary Poppins.
 
Millenium Bridge
 
 
Le Pont du Millenium est un pont suspendu réservé aux piétons qui relie la Tate modern sur la rive gauche à St Paul Cathedral sur la rive droite et offrant une des plus belles vues sur la cathédrale.
 
 
Il s’agit d’une passerelle en acier novatrice constitué de trois sections principales de 325m de longueur et 4m de largeur dont les câbles de suspension ont été tendus au-dessous du niveau de la plate-forme pour privilégier la vue. Conçu par Foster et associés et Sir Anthony Caro.
 
 
 Inauguré en 2000, il était le premier pont construit à Londres depuis le Southwark Bridge inauguré en 1921. Mais à cause d’un phénomène de résonnance il a fermé 3 jours après pour ne rouvrir qu’en 2002.  
 
 
Ce mouvement de balancement lui a valu le surnom de Wobbly Bridge (pont bancal).
Il apparait dans Harry Potter et le Prince de sang mêlé et dans les gardiens de la galaxie.
 
Blackfriars Bridge
 

 
Le premier pont date de 1769, le pont actuel conçu par Joseph Cubitt est de 1869 et élargi en 1910. Il relie les Inn’s of Court et OXO Tower.
 
 
 
Constitué de 5 arches en fer forgé, ces travées et piles sont alignées au pont ferroviaire démoli qui le jouxte.
 
 
Les piliers présentent des sculptures d’oiseaux et une statue de la reine Victoria à qui le pont est dédié. Les deux extrémités du pont ont une forme de chaire en référence à la capuche noire des frères Dominicains dont il tire son nom.
 
Waterloo Bridge
 

 
Le premier pont sur le site a été édifié en 1817, et reconstruit ensuite vers 1920 par Giles Gilbert Scott.
 
 
C’est le seul pont de Londres à avoir été endommagé par les bombardements de la seconde guerre mondiale, et il a été restauré par les femmes.
 
 
Il a servi de point d’observation à de nombreux peintres tels Monet, Turner ou Constable.
 
Hungerford Bridge ou Charing Cross Bridge
 
 
Le premier pont construit par Brunel a été remplacé par le pont actuel destiné au trafic ferroviaire.
 
 
Il est flanqué de deux passerelles piétonnières rajoutées en 2002 et suspendues par des haubans inclinés vers l’extérieur, les Golden Jubilee Bridges.
 
 
Westminster Bridge
 
 
Un premier pont en 1740 permettait de relier le palais de Westminster au County Hall. Le pont actuel de Thomas Page, qui offre un panorama incroyable, date de 1862.
Composé de sept arches ouvragées son élégance a été vanté par le poète William Wordsworth.
 
 
La couleur verte du fer forgé est de la même teinte que celle des sièges de la Chambre des Communes.
 
 
 
La forme de l’ombre portée de la balustrade est souvent captée et partagée sur les réseaux sociaux !
 
 
Lambeth Bridge
 
 
Il se distingue par sa couleur rouge faisant référence aux sièges de la Chambre des Lords.
 
 
Composé de 5 arcs en acier, il présente aux extrémités des obélisques portant un ananas rendant ainsi hommage à John Tradescant censé avoir rapporté le premier ananas en Angleterre.
 
 
Vauxall Bridge
 
 
Construit en 1906 c’est l’un des ponts les originaux de Londres avec sa structure rouge et or en granite et acier
 
 
et la présence de majestueuses statues du sculpteur Pomeroy représentant l’Agriculture, l’Architecture, la Poterie, l’Education …
 
 
Chelsea Bridge
 
 
C’est un pont suspendu moderne, autoancré, de Topham Forrest, en 1937, pour remplacer celui de 1858. Lors de sa construction de nombreux vestiges romains dont le fameux bouclier de Battersea laissent penser qu’il s’agit du lieu de traversée de la Tamise par les troupes de Jules César.
 
Il est situé à proximité du Royal Chelsea Hospital.
 
Albert Bridge
 
 
Construit en 1873 par Rowland Mason Ordish, ce pont victorien à l’architecture audacieuse est une combinaison d’un pont suspendu et pont à haubans.
 
 
Peint en rose, bleu et vert pour accroitre sa visibilité dans le brouillard, sa silhouette est soulignée par des LEDs à la nuit tombée offrant un spectacle photogénique.
 
 
Il a été filmé par Stanley Kubrick dans Orange mécanique.
 
 
Battersea Bridge
 
 
Depuis 1772 un pont relie Battersea et Chelsea. C’est le plus étroit des ponts de Londres avec 5 traverses en fer forgé et acier disposées en porte à faux sur des piliers en granite.
 
 
Il date de 1886 et a été conçu par Joseph Bazalgette.
 
Wandsworth Bridge 
 
 
Le premier pont de 1873, a été reconstruit en 1940 et peint en nuances de bleu comme camouflage contre les raids aériens. Conçu par Thomas Peirson Franck c’est le moins remarquable des ponts de Londres !
Il marque la limite de la limitation de vitesse inférieure appliquée sur la Tamise.
 
Putney Bridge
 
 
Le pont construit en 1886 par Joseph Balzagette remplace le pont de 1729 qui était le deuxième pont construit sur la Tamise après le London Bridge.
C’est une structure en 5 travées construite en pierre et granite de Cornouailles. C’est le point de départ de la fameuse course The Boat Race.
 
Hammersmith Bridge
 
 
C’était en 1824 le premier pont suspendu de Londres. Le pont actuel de 1887 a été conçu par Joseph Balzalgette.
 
 
Elégant, paré de vert une plaque habille le pont en l’honneur du lieutenant Charles Campbel Wood qui en 1919 se jeta dans le fleuve pour sauver de la noyade une femme et qui succomba du tétanos suite à ses blessures.
 
En 2000 il subit un attentat de l’IRA avec l’explosion d’une bombe.
 
 
 
Croisières sur la Tamise
Croisières sur la Tamise
 
 
Le bateau bus, un moyen original pour découvrir la ville sous un autre angle.
 
Cela permet d’avoir une vue d’ensemble de nombreux monuments de la Capitale tant l’histoire de Londres est liée au fleuve.
 
 
Plusieurs compagnies touristiques proposent des circuits de Westminster jusqu’à la Tour de Londres et Greenwich. Un guide commente souvent de manière savoureuse les différents points de vue.
 
Mais il existe un service de navettes fluviales comprenant 6 lignes RB pour River Bus que l’on peut emprunter avec son Oyster card.
 
 Il s’agit des River Bus MBNA Thames Clipper.
 
 
Pas de commentaires ni de places en toit terrasse, mais un bateau bien équipé aux sièges confortables et restauration rapide possible et quelques places à l’extérieur à l’arrière du bateau.
A partir du Tower Bridge le bateau fait des pointes de vitesse à 65Km/h.
 
 
La RB1 part de Westminster Pier pour aller jusqu’à North Greenwich.
Avec des bateaux toutes les 20mn de 6h à 23h et de nombreux arrêts le long des Piers.
 
 
La RB2 le Tate to Tate, de Saint George Warf près de la Tate Britain à Bankside Pier à coté de la Tate Modern.
Avec une fréquence de 40mn de 9h30 à 18h30.
 
 
 
La RB6 part de Putney Pier jusqu’à Canary Warf Pier du lundi au vendredi de 6h à 9h30 à Putney et retour de Canary Warf de 17h15 à 21h.
 
 
Attention de bien penser à valider sur les bornes son Oyster card au départ et à l’arrivée.
 
 
Possibilité de réserver sur internet ou au guichet un ticket river roamer Thames Clipper qui permet de voyager en illimité sur une journée pour faire du Hop-off Hop-on.
 
 
On peut monter sur le bateau avec ses bagages, poussette ou vélos.
 
Cérémonie du dénombrement des cygnes
Swann Upping   
 
 
Depuis le 12ème siècle, chaque année pendant la troisième semaine de juillet, se déroule la cérémonie du dénombrement des cygnes.
 
En effet tous les cygnes non marqués appartiennent à la couronne britannique, et le souverain porte le titre franco-anglais de Seigneur of the Swans !
 
 
humberpike Queen-meets-swan_1446784i
 
Associé à ce titre deux charges royales sont remplies par le Warden of the Swans et le Marker of the Swans, respectivement le surveillant et le marqueur des cygnes.
 
A l'origine cette pratique permettait d'assurer aux banquets royaux la présence de cygne au menu, considéré comme un plat de roi !
 
De nos jours cela permet un suivi et la protection de l'espèce.
 
Colin Smith / Swan Upping beginning at Sunbury Lock
 
Au cours de cette cérémonie, Le Warden et le Marker, dans leur uniforme d'apparat, remonte la Tamise et ses affluents dans des barques à fond plat pour peser, baguer, vérifier la bonne santé des oiseaux.
 
Traditionnellement le recencement s'accompagnait d'un marquage, une encoche sur le bec.

Visiter Londres

 Adhésion Calendrier Identification

Nos partenaires