L’afternoon tea

Le thé de l’après-midi est la quintessence des coutumes anglaises,
mais étonnamment, c’est une tradition relativement récente.

L’ afternoon tea a été introduit par Anna Russel, la septième duchesse de Bedford, et grande amie de la reine Victoria en 1840.

Entre le lunch de midi et le souper servit à 20h, la duchesse avait faim vers quatre heures de l’après-midi et a demandé qu’un plateau de thé, de pain, de beurre et de gâteau soit amené dans sa chambre. Cela devint une de ses habitudes et elle commença à inviter des amis à la rejoindre.

Cette pause pour le thé est devenue un événement à la mode et les femmes de la haute société se changeaient en robes longues, gants et chapeaux pour prendre le thé dans le salon entre quatre et cinq heures.

Bientôt l’afternoon tea est devenu un moment de sociabilité et toutes les classes de la société anglaise s’adonnèrent à cette coutume.

De nos jours cette tradition est devenue une attraction touristique. Le thé traditionnel de l’après-midi se compose d’une sélection de fingers sandwichs délicats (dont des sandwichs au concombre),

de scones servis avec de la crème caillée et de la confiture de fraise

et des gâteaux et des pâtisseries, souvent un cake (Victoria sponge, Battemburg cake), une tartelette, des biscuits (shortbreads, sablés). Et bien sur une sélection de thé de qualité, noir de préférence comme l’Earl Grey servit dans des tasses en porcelaines,et accompagné d’un petit pot de lait.

S’il y a un accessoire identitaire de l’afternoon tea, c’est le plateau à trois niveaux (en bas un étage pour les sandwichs, au milieu les scones, en haut les pâtisseries). On commence bien sur la dégustation par le bas !
Alors offrez vous la quintessence d’un afternoon tea dans un grand hôtel comme le Claridges, le Dorchester, le Ritz, le Savoy, ou chez Fortnum and Mason pour un moment So British !